Filmer en Super 8 ou en 8mm, quelles différences ?

Filmer en Super 8 ou en 8mm, quelles différences ?

21 novembre 2022 0 Par sarbapapa

Vous êtes un passionné de film et de vidéo ? Vous aimez tester de nouveaux matériels vidéo ? Vous souhaitez connaître le processus de réalisation des vieux films ? Ou vous aimez juste leur rendu ? Alors, vous devriez essayer les films argentiques. Les plus accessibles de ces formats sont le super 8 et le normal 8 (le 8mm original).

Vous vous demandez sans doute les différences qu’il y a si l’on décide de filmer en super 8 ou 8mm. Aussi, pourquoi devriez-vous privilégier un format plutôt qu’un autre ? Dans cette chronique, nous allons vous donner toutes les différences entre le fait de filmer en super 8 et en 8mm.

Filmer en super 8 et en 8mm

Tout d’abord, il faut savoir qu’il faut avoir quelques notions en photographie, notamment en ce qui concerne l’exposition, pour filmer en argentique. En effet, qu’il s’agisse du super 8 ou du 8mm, quelques réglages par rapport à ce paramètre devront être effectués.

Film super 8

Maintenant, nous allons voir les différences entre filmer en super 8 et en 8mm. Tout d’abord, le type de caméra utilisé n’est pas le même pour ces deux formats.

Les caméras super 8 sont plus légères et plus faciles à prendre en main. En effet, sur les caméras super 8, plusieurs réglages sont effectués automatiquement. Et si ce n’est pas le cas, la caméra vous donnera les indications nécessaires afin de réaliser cela correctement. Toutefois, il faut faire attention au niveau de la pellicule utilisée. Si la sensibilité de celle-ci est différente de celle de la caméra, il faudrait utiliser un filtre. Et en parlant de pellicule, sur les caméras super 8, la cartouche s’insère directement à l’intérieur de la caméra.

Lire aussi :   Steam Deck, une console portable qui se veut puissante.

Les caméras 8mm, quant à eux, sont beaucoup plus difficiles à manier, mais ont pour avantage d’être plus robustes. Celui-ci nécessite toutefois plusieurs réglages avant même d’être prêt à enregistrer.

Tout d’abord, tous les paramètres d’exposition doivent être réglés manuellement et il en va de même pour la longueur focale. En plus, les films 8mm sont issus d’un format 16 mm. De ce fait, il faut également charger manuellement le côté voilé de la bande, et ce, à l’abri de la lumière.

La vitesse d’enregistrement d’un film super 8 peut aller de 2 à 70 images par seconde. Par contre, sur le format Normal 8, cette vitesse se situe entre 16 et 18 images par seconde.

Numériser un film super 8 et 8mm

Filmer en super 8 ou en 8mm implique également le développement des pellicules, surtout pour celles qui sont en négatif. En effet, les films issus directement des caméras ne seront lisibles sur un projecteur qu’après avoir effectué le développement de ces derniers. À l’issue de ce processus, on obtiendra une bobine de 8mm de largeur et de longueur variables. Ce sont ces bobines qui pourront être exploitables, que ce soit pour la lecture ou la numérisation.

Transférer les films vers un support plus récent fait désormais partie de la marche à suivre si vous souhaitez encore travailler sur ce genre de format. En effet, de nos jours, les matériels, bien qu’ils en existent encore, deviennent très rares. En plus, les bobines possèdent une durée de vie. De ce fait, procéder à la numérisation d’un film super 8 sur DVD ou sur un autre support est nécessaire.

Lire aussi :   Comment choisir le bon pc portable Lenovo 14 pouces ?